Entendu jouer.

Bonjour.
la sonate que j’ai entendu jouer. Soit.
Serait-il incorrect d’écrire :
la sonate que j’ai entendue jouée.
Merci.

Amob Grand maître Demandé le 5 octobre 2019 dans Question de langue
Ajouter un commentaire
8 réponse(s)
 

Bonjour,
La sonate que j’ai entendue jouée  peut se dire et s’écrire, c’est tout.
Je ne comprends pas ces mais, cependant, toutefois, attends que je t’explique, attention ça ne s’entend pas à l’oreille,  ce n’est pas un infinifif.
Personne n’a dit qu’il y avait un infinitif.
Merci pour vos réponses.

Amob Grand maître Répondu le 6 octobre 2019
Ajouter un commentaire

Oui, bien sûr que c’est possible des des deux façons, mais selon le contexte et le sens  :
Cette sonate est superbe : je l’ai entendue jouée  sur un piano Steinway.
Comme :
Cette sonate est superbe : je l’ai entendue transcrite pour deux pianos .

La nuance étant rarement perceptible à l’oreille (cela ne s’entend pas pour les verbes du premier groupe), il faut bien réfléchir. Il peut y avoir des cas où les deux solutions de votre question sont acceptables, mais il ne faut pas panacher au hasard.

Chambaron Grand maître Répondu le 5 octobre 2019
Ajouter un commentaire

Bonjour,

Vous devez écrire :

La sonate que j’ai entendu jouer.

Mais vous écrirez :

Les musiciens que j’ai entendus jouer.

Voici la règle


Accordez les participes passés soulignés s’il y a lieu :

1.La violoniste que nous avons entendu jouer est d’origine russe.
2. On ne les a jamais laissé* prendre eux-mêmes leurs responsabilités.
3. Les as-tu fait prévenir ?
4. Tu es responsable des bêtises que tu as pu  commettre.
5. Et mes filles ? Les as-tu vu passer aujourd’hui ?

* Lisez ce billet

czardas Grand maître Répondu le 5 octobre 2019
Ajouter un commentaire

Il y a des exceptions (qui n’en sont pas d’ailleurs pour tous les spécialistes  !) et des cas particuliers dont je vous fais grâce.
Je vous conseille donc de consulter ce site dans le cas d’un PP suivi d’un infinitif.

Prince Grand maître Répondu le 5 octobre 2019
Ajouter un commentaire

Bonjour Czardas.
Au lieu de « la sonate que j’ai entendu jouer », je veux écrire « la sonate que j’ai entendue  jouée« 

Amob Grand maître Répondu le 5 octobre 2019
Ajouter un commentaire

Votre formulation « jouée » n’est pas correcte.
Le participe passé est suivi par un infinitif. C’est souvent ainsi car l’infinitif exprime l’action en train de se réaliser.
Le participe passé peut exprimer le résultat de l’action mais il ne faut pas l’utiliser après un autre participe.

joelle Grand maître Répondu le 5 octobre 2019

Joëlle,
La question porte sur le cas où le participe précède un autre participe.

le 5 octobre 2019.

Oui vous avez entièrement raison. Votre exemple est éclairant… J’en ai cherché de mon côté pour cette phrase mais sans succès.

le 5 octobre 2019.
Ajouter un commentaire

Vous avez sans doute raison, mais je ne vois vraiment pas  pourquoi je ne dirais pas :
Cette femme, je l’ai vue pendue/suspendue par les pieds au plafond.

Amob Grand maître Répondu le 5 octobre 2019
Ajouter un commentaire

Si tu as entendu une chose qui se passait, et vu l’action de jouer, écris obligatoirement : J’ai entendu jouer la sonate. La sonate que j’ai entendu jouer. Puis j’ai vu applaudir la pianiste. Je l’ai vu applaudir. Le cod est le verbe « jouer » ou le verbe « applaudir », obligatoirement à l’infinitif, et « la sonate que » est cod de cet infinitif, n’entraînant donc pas un accord du participe passé « entendu ». Cela tu le sais.

Mais selon toi, on peut tout aussi bien considérer que le cod de « entendre » est « sonate » et que « jouée » est un attribut du cod. Tu ne veux pas parler d’une action, tu veux un attribut qualifiant le cod.
L’attribut du cod est en effet d’un usage courant.
Une sonate que j’ai trouvée si belle.
Une pianiste que j’ai vue heureuse.
Une pianiste que j’ai vue applaudie.
Une sonate que j’ai entendue magnifiquement exécutée.
J’ai déjà entendu cette sonate mieux jouée.
Formellement, tu as donc raison.
Cependant en pratique tu n’as raison que si tu peux justifier que « jouée » est bien un attribut.
Une sonate que j’ai entendue magnifiquement jouée, c’est bon, ça veut dire : cette sonate est magnifiquement jouée.
Une sonate que j’ai entendue jouée, ça veut dire : cette sonate est jouée. Est-ce que ça veut dire quelque chose ? Comment était la sonate que tu as entendue ? — Elle était jouée. Bof.
Et pourtant, comme attribut sans complément, « joué » peut vouloir dire « en concert » : Je connais cette musique, je l’ai déjà entendue deux fois. — À la radio ou en concert ? — La première fois, je l’ai entendue enregistrée, sur France Musique, mais une autre fois, à Prague, je l’ai entendue jouée. Je l’ai donc entendue à la radio, mais je l’ai également entendue jouée.
Dans ce sens, tu peux écrire comme tu le proposes, et « jouée » sera attribut du cod « sonate ».
Mais comprends bien que ce n’est pas une différence d’écriture, c’est une différence de construction, avec un autre sens.
[Je vois que Chambaron a déjà répondu. Disons que ma réponse est un développement.]

azur Amateur éclairé Répondu le 5 octobre 2019
Ajouter un commentaire
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.