Bonjour et Merci de bien vouloir me préciser si ces deux tournures sont correctes.

Répondu

La sieste a élevé la température de ce corps alangui qui a abandonné toute bienséance dans une posture inconfortable et impudique, proche de l’indécence,
–  pour peu que sa longue jambe ne s’ouvrît plus encore.
ou
si peu que sa longue jambe ne s’ouvre plus encore.

Anglophil Débutant Demandé le 22 septembre 2021 dans Conjugaison

Savez-vous que votre formation en orthographe peut être financée à 100 % par votre CPF ?
Découvrez nos formations éligibles et ne vous posez plus jamais cette question ni tant d'autres !

3 réponse(s)
 

Le texte est au passé, c’est donc le subjonctif imparfait qui convient.
–  pour peu que sa longue jambe ne s’ouvrît plus encore.
Ce temps « passe » bien à la 3e personne du singulier.

Mais on pourra accepter le présent du subjonctif,
si peu que sa longue jambe ne s’ouvre plus encore.

qui, de nos jours, supplante souvent l’imparfait du S. (vieilli ou jugé trop littéraire), le temps de la principale, suffisant alors pour fixer le fait de la subordonnée dans le passé.
Tara Grand maître Répondu le 22 septembre 2021
Meilleure réponse

Bonjour et merci pour vos expertes réponses. En fait il s’agit de la description d’une toile. Le narrateur détaille en tête de chapitre la scène du tableau. La connaissance de cette composition va servir, dans ce chapitre, de support narratif et justifier auprès du lecteur la raison de l’évocation du songe que le personnage à fait la nuit précédente.

Anglophil Débutant Répondu le 23 septembre 2021

Bonjour et merci pour votre réponse. J’ai donc retenu cette tournure.

Anglophil Débutant Répondu le 24 septembre 2021
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.