RE: utilisation du verbe réhabiliter

Bonjour,
Dans un texte relatif au souhait d’un vigneron de renouer avec le prestigieux passé d’une appellation de vins, de refaire  des vins du même niveau qualitatif qu’au XIX° siècle, des vins qui auront la même renommée internationale qu’à cette époque, peut-on judicieusement employer l’expression « Réhabiliter un prestigieux passé » ? N’y a-t-il pas une consonnance relative à un passé soupconneux/mauvaise réputation… vaut-il mieux employer « Restaurer un prestigieux passé » ou est-ce complètemnet synonyme? Merci de vos avis.

CM Débutant Demandé le 21 août 2020 dans Question de langue
3 Réponses

Attention ! On ne peut réhabiliter un prestigieux passé, car réhabiliter signifie notamment « faire recouvrer à qqn la considération qu’il avait perdue ».
Il en est de même pour restaurer : « remettre en état qqch qui avait été dégradé ».
Bref,  on ne saurait réhabiliter ou restaurer qqch. de prestigieux, puisqu’il est pas détérioré mais… prestigieux !

On peut réhabiliter le vin en France, qui est diabolisé par certains.
On peut aussi redonner au/à n vin ses lettres de noblesse. « Renouer avec le passé prestigieux du vin/de ce vin » n’est pas mal aussi,  effectivement.

Prince Grand maître Répondu le 21 août 2020
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.