RE: Temps du passé dans le récit – Antériorité

Bonjour,

J’ai une question concernant l’emploi des temps dans un récit au passé.

L’auteure utilise le passé simple et l’imparfait pour le récit : elle dépose plainte pour agression.  Cependant, à moment donné, elle sépare les parties de son texte par des étoiles pour faire un flashback – son agression – (dans ce flashback, elle relatera également un autre fait antérieur) pendant plusieurs paragraphes.
Théoriquement, pour exprimer l’antériorité des faits, il faudrait raconter le récit en utilisant le plus-que-parfait et autres temps du passé (comme le conditionnel pour exprimer un futur), n’est-ce pas ?

Or, elle continue à raconter ce récit antérieur au passé simple et même au passé composé (??).

Merci de votre éclairage.

SandrineDC Érudit Demandé le 23 juillet 2020 dans Conjugaison

Bonjour

« elle dépose plainte pour agression.  Cependant, à moment donné, elle sépare les parties de son texte par des étoiles pour faire un flashback »

Pardon, je n’ai vu de passé simple ni d’imparfait dans cette phrase

Edwin

le 23 juillet 2020.

Oui, désolée, je suis allée très vite. Non bien entendu, ce n’est pas la phrase !!! C’est juste la situation : elle dépose plainte dans le commissariat.

le 23 juillet 2020.
2 Réponses

Merci Tara pour cette « longue » explication, mais je n’ai rien demandé sur l’astérisque. ma question relève bien de l’emploi des temps dans le récit.

SandrineDC Érudit Répondu le 23 juillet 2020

J’entends bien, Sandrine mais j’ai écrit :  [..] elle se dispense ensuite des règles courantes, notamment de l’utilisation des temps qui conviennent à un retour en arrière.
Je vais donc répondre plus directement : de façon classique oui, quand on fait un retour en arrière, il convient, dans un récit au passé (avec donc pour point de référence le passé simple ou l’imparfait), d’utiliser le plus que parfait et dans certains cas le passé antérieur.
Mais : même sans souligner l’antériorité par des moyens explicites comme les indicateurs temporels et les temps, il est possible de faire comprendre à son lecteur comment il traite la chronologie et se situe sur l’axe du temps (et l’utilisation de astérisques est incorrecte).
C’est alors par des indices jouant sur le sens et le bon sens que le lecteur devine alors que le récit rapporte des événements plus anciens, antérieurs à ceux qu’il vient de lire.
Autrement dit le fait d’utiliser des astérisques ne la dispense en aucune façon d’utiliser les temps adéquats dont vous parlez ou d’autres procédés narratifs corrects.

le 23 juillet 2020.
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.