RE: Puisque l’on ou puisqu’on ?

Bonjour,
Je pense que les deux sont autorisés : « puisqu’on » et « puisque l’on » étant donné qu’avec « puisque » il y a élision devant il, elle, on, en, un… Mais que conseillez-vous ?
Merci par avance pour votre réponse,
Sophie

DAVID Sophie Érudit Demandé le 23 février 2019 dans Question de langue
3 Réponses

Oui, Sophie, les deux sont permis. Notamment, le l’  euphonique n’est pas obligatoire. Toutefois, pour l’euphonie (= pour éviter de choquer l’oreille),  les grammairiens recommandent de l’employer après que si la syllabe suivante est [kɔ̃]. Ex.  donc : puisqu’on ==> puisque l’on. 

Cela dit, nombre d’écrivains ne s’embarrassent pas de ce que certains considèrent comme un raffinement :

Et telle est son insistance qu’on comprend (Mauriac). Ce qu’on concéderait à la vérité (Camus). Et il en est de même, entre autres,  de Vigny, de Montherland, de Bernanos, de Malraux, de Giono,  qui ont tous employé qu’on devant [kɔ̃].

D’aucuns pensent même qu’on écrit que l’on (et non qu’on) souvent parce qu’on pense au mot con, et que dès lors ce n’est guère mieux…

Il est intéressant de noter enfin que le Bon usage écrit lui-même puisqu’on... 

Mon conseil : afin d’éviter la critique de certains, écrivez puisque l’on. 

Prince Grand maître Répondu le 23 février 2019
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.