RE: L’emploi du futur dans un récit au passé

Bonjour,

L’emploi du futur dans le passé est une chose encore délicate pour moi. Vos réponses m’ont beaucoup aidé, mais une interrogation demeure. Sauf mauvaise interprétation de ma part, le futur antérieur (classique) ne s’utilise jamais dans un texte au passé. Aussi, l’emploi du futur dans le passé se fait à l’aide du conditionnel présent.

Mon interrogation provient de la phrase suivante : « il commit l’erreur qui aura entrainé son exclusion. »

Dans cette phrase, l’utilisation du conditionnel sonne faux selon moi, contrairement à celle du futur antérieur qui me parait plus adaptée.

Rikkou Débutant Demandé le 1 avril 2022 dans Accords
8 Réponses

Que le futur antérieur porte l’idée d’une « action passée qui se produit après une autre action passée » comme écrit plus haut, c’est très douteux.
Il existe en revanche un futur antérieur de bilan :
tout est perdu ; mon travail n’aura finalement servi à rien
Même avec quelques verbes au passé composé autour, le bilan est bien tiré dans un système présent :
j’ai perdu ; j’ai été battu ; j’ai compris que mon travail n’aura finalement servi à rien
Votre exemple :
il a commis hier une erreur, qui a entraîné son exclusion : très correct, simple chronologie entre la cause et la conséquence
il a commis hier une erreur, qui aura finalement entraîné son exclusion : l’erreur est constatée au passé composé et le bilan actuel est exprimé par un futur antérieur ; c’est une bonne utilisation de ce temps
Mais comme vous l’écrivez, on n’utilise pas le futur antérieur dans un texte au passé :
il commit alors une erreur, qui entraîna son exclusion : très correct, simple chronologie ne nécessitant pas un futur dans le passé
La transposition du futur antérieur de bilan vers le passé n’existe pas vraiment. On en approche cependant le sens en utilisant un auxiliaire comme aller ou devoir :
il commit alors une erreur, qui allait finalement entraîner son exclusion
— il commit alors une erreur, qui devait finalement entraîner son exclusion

Pie Débutant Répondu le 2 avril 2022

Il est certain, Pie,  que beaucoup de temps n’ont souvent pas qu’une seule valeur et parfois leur valeur n’est pas temporelle mais modale.
L’emploi du présent peut être un procédé relevant de l’Hypotypose, il peut avoir une valeur de futur aussi, le futur peut servir à une injonction, l’imparfait exprime parfois l’hypothèse, le futur du passé est utilisé comme conditionnel, etc.

le 3 avril 2022.
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.