RE: Il est fort probable que + indicatif ou subjonctif

Bonjour,

Gros doute… pour :

Il est fort probable qu’il s’en soit lui-même rendu compte

La tournure « Il est fort probable que/Il est probable que » est-elle suivie de l’indicatif ou du subjonctif ?

Merci par avance pour vos lumineuses explications !

Hinano Érudit Demandé le 4 juin 2018 dans Question de langue
4 Réponses

Et…  il était probable que nous fussions arrivés.

Azucena Grand maître Répondu le 16 novembre 2019
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.