RE: Elision / Problèmes d’accord

Répondu

Bonjour,

Dans la rédaction d’un mémoire, je souhaiterais avoir un avis sur quelques points de notre langue :

1. Il posait dans une attitude tout impériale. (élision de « toute » ?)

2. De tous les voyages qu’il m’a été donné de vivre, celui-ci fut le plus plaisant (qu’il m’ait été donné de vivre ?) Indicatif ou subjonctif ?

3. A coups de + nom singulier (à coups de poing, de flèche, etc) Mais : il m’apostropha à coups de juron(s ?) étranger(s ?) (et s’il y a plusieurs sortes de jurons) ?  Il frappa à la porte avec de discrets coups de phalange(s ?) ( Il peut, en effet, frapper avec plusieurs phalanges en même temps). Singulier ou pluriel dans ces deux cas précis ?

4. Ces phrases sont-elles correctes ? (Singulier ou pluriel en fonction de la ponctuation.)
Cette maison, et spécialement sa cuisine, présentait un réel intérêt.
Cette maison et spécialement sa cuisine présentaient un réel intérêt.
Un collier en or, ou je ne sais quel métal brillant, vint décorer son cou.
Un collier en or ou je ne sais quel métal brillant vinrent décorer son cou.

5. La presque totalité des attentats s’est produite ici (se sont produits ?).  La presque totalité + singulier ou pluriel (au choix ?)

Je vous remercie d’avance pour vos éclaircissements.

Marisa Grand maître Demandé le 27 janvier 2020 dans Général
3 Réponses

Question 3 :
Ces tournures sont tout à fait inappropriées, et pas très « françaises », on écrira plutôt :
Il m’insulta / m’injuria dans plusieurs langues (que je ne comprenais pas).
Il toqua discrètement à la porte.

Question 4 :
Le collier ne « vient » pas tout seul, sur ses petites jambes, « décorer » avec ses petites mains le cou, comme on « décore » un sapin de Noël.
La tournure est très maladroite, on écrira plutôt :
Elle orna son décolleté d’un collier d’or. Elle se para d’un collier d’or.


CATHY LÉVY Grand maître Répondu le 28 janvier 2020
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.