RE: Aucun autre

Bonjour,
Pouvez-vous me confirmer que dans la phrase suivante « aucun autre » s’écrit bien au singulier ? J’ai un doute car lorsqu’on parle des « Jeux olympiques » on emploie ce terme toujours au pluriel et c’est seulement dans ce cas que le pluriel est admis mais ça me choque. Les Jeux olympiques n’auront ressemblé à aucun autre.  Merci pour vos futures réponses. Sophie

DAVID Sophie Érudit Demandé le 10 septembre 2021 dans Général
4 Réponses

Bonsoir George,

C’est du pronom et non de l’adjectif que vous parlez dans votre dernier paragraphe. Laissons cela de côté.

Pouvons-nous proposer à l’Académie française de remplacer « l’adjectif ‘chacun’ ne s’accorde que rarement en nombre » par « l’adjectif ‘chacun’ s’accorde tant en genre qu’en nombre, toujours, systématiquement et sans aucune exception, avec le nom qu’il qualifie » ?
Si cette très légère nuance (remplacer « rarement » par « toujours ») était actée, on éviterait bien des questions, et on répondrait facilement : « puisque ‘jeu(x)’ est au pluriel, alors ‘aucun(s)’ est au pluriel, car c’est un adjectif ».
Il y a sur internet des milliers de questions là-dessus, pour la simple raison que l’Académie française, et à leur suite des centaines de livres et de sites, dit quelque chose d’absurde.

Clamons donc haut et fort :

Comme tout adjectif, l’adjectif ‘aucun’ s’accorde toujours en genre et en nombre avec le nom qu’il qualifie.

Chaudron Amateur éclairé Répondu 7 jours auparavant

Bonjour Chaudron,

C’est étrange, votre ton, ici et ailleurs, me rappelle une personne assurément très calée en français mais fort désagréable et vindicative et qui a mystérieusement disparu de ce site juste avant que vous n’y fassiez votre apparition. Mais c’est probablement une coïncidence…

Maintenant, pour répondre à votre question (« Pouvons-nous proposer à l’Académie française de remplacer « l’adjectif ‘chacun’ ne s’accorde que rarement en nombre » par « l’adjectif ‘chacun’ s’accorde tant en genre qu’en nombre, toujours, systématiquement et sans aucune exception, avec le nom qu’il qualifie » ? »), eh bien je crois que vous n’avez nul besoin de mon autorisation pour ce faire. Je vous invite donc à contacter l’Académie (1) et à nous faire part de sa réponse; si vous pouviez, ce faisant, nous faire grâce de la condescendance, de l’agressivité et de l’ironie mordante dont vous semblez friand, ce serait grandement apprécié.

(1) https://www.academie-francaise.fr/contact

6 jours auparavant.
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.