RE: Accord de l’adjectif colorpoint

Bonjour,
Alors là, j’ai beau le tourner dans tous les sens, je sèche.

Voici mon problème : les chats au patron siamois sont dits « colorpoint(s) ». Ce mot est la traduction française de colourpoint (en anglais).

 

Donc un mot français prend un S au pluriel… des chats colorpoints…

Sauf que ça a beau être un mot français, il est quand même très british… (et je ne vous parle pas des chats british longhair colorpoint ! Où met-on les S ? Car là, je parle français !)

Donc des chats colourpoint (mot anglais), mais colorpoints (mot français) ? Ou ça reste invariable ?

Ce n’est pas véritablement un adjectif de couleur, mais un patron (blanc avec tête, pattes et queue foncées + yeux bleus).

 

Et puisque j’y suis, des British longhair ou des british longhair ? Des Maine coons ou des maine coons ou encore des maine coon ? Pffff, je m’emmêle les poils de chats… mieux vaut un bon gros chat de gouttière quand il s’agit d’orthographe… en plus, eux, s’en moquent 😉

 

Merci !

EmmaM Amateur éclairé Demandé le 24 juin 2022 dans Accords
8 Réponses

Il y a deux questions indépendantes l’une de l’autre, qu’on aurait tort de lier. D’une part, faut-il mettre tel mot au pluriel ? D’autre part quel est le pluriel de ce mot ?

Faut-il un pluriel ? La façon dont vous posez la question montre que vous l’avez résolue : « ces chats sont dits… » ne peut pas être suivi d’un singulier. Même si on pense que le mot qui pose problème est un nom apposé plutôt qu’un adjectif ordinaire, il faut le mettre au pluriel. Par exemple, ces gens sont proclamés élus (adjectif ou nom, peu importe).
La question du mot restant au singulier en tant que classification serait à considérer si vous aviez écrit : « ces chats sont dits de type…« .

Quel est le pluriel d’un mot spécialisé d’origine étrangère, comme beaucoup des mots français ? Le plus simple est de mettre un « s » comme on fait pour tous les autres mots, indépendamment de leur classification grammaticale dans la langue d’origine (des parkings…). Il existe peu de « mots invariables ». Celui-là n’a aucune raison de l’être.

Pour les questions subsidiaires, je suis moins formel, car il y a aussi un aspect traduction.

La bonne graphie de « maine coon » peut être rapprochée de la question de la majuscule et du pluriel des noms issus de noms propres en français : des camemberts, des Anjou rouge, des Anjou rouges, des anjous rouges, des Citroën… c’est donc encore une autre question.
Dans « maine coon« , je comprends que « coon » est le mot principal, et qu’il doit s’écrire au pluriel. Je sais aussi que « Maine » est un nom géographique, mais ça ne sert à rien de le savoir, la majuscule saute sans problème. Ma compréhension de la syntaxe anglaise me dit enfin que « maine » est un complément du mot « coon » (et non l’inverse) et n’a pas de raison de se mettre au pluriel (des chats de gouttière, sans pluriel au complément), mais la question est effectivement difficile, car elle demande plus ou moins de prendre en compte la syntaxe de la langue d’origine, sans quoi on risquerait d’écrire « des maines coon« . Si vous voulez mon avis personnel, il faut écrire en français fluide comme les plus jeunes des connaisseurs de chats, comme ceux qui ont le mieux intégré ces mots à la langue française, donc « un maine coon, des maine coons« .

Pour « british longhair« . Concernant les majuscules, il n’y en a pas aux adjectifs en français. Concernant le mot noyau, quelqu’un qui a des notions suffisantes d’anglais comprend que ce mot est « longhair » et que « british » ne fait que le compléter, donc ne se met pas au pluriel (heureusement, on n’aurait pas su le faire, ç’aurait été un cas d’invariabilité). Le mot « longhair » est donc le mot noyau, et prend la marque du pluriel : un british longhair, des british longhairs.
Il faut une marque de pluriel aussi bien si « british longhair » est utilisé comme nom (un british longhair, des british longhairs) que s’il est utilisé comme précision indépendamment du critère assez arbitraire de savoir si on ajoute un groupe adjectival ou un groupe nominal apposé (des chats british longhairs).

C’est à peu près ainsi que fonctionne le français. Si c’est au détour d’une article fluide rédigé en français que vous voulez écrire cela, je vous suggère de respecter ces règles très simples et ordinaires.

Benezet Grand maître Répondu le 24 juin 2022
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.