Un amour sans limite

Répondu

Lorsque vous parlez d’un « amour sans limite« , estimez-vous que cet amour, puisqu’il est infini, n’a pas de « limites » ou, puisqu’il n’en a pas, est sans « limite » ?

CATHY LÉVY Grand maître Demandé le 4 février 2016 dans Question de langue
Ajouter un commentaire
4 réponse(s)
 
Meilleure réponse

Sans peut, selon le sens, être suivi du singulier ou du pluriel. On écrira toujours au singulier les noms dits abstraits : Être sans pitié. Cela se comprend sans peine. Un orateur est sans passion quand il n’est pas animé par la passion. Cet homme est sans passions s’il ignore les passions.

Je ne vois pas d’inconvénient à ce que l’on aime sans limite (sans aucune limite), qu’on éprouve un amour sans limite (qui n’a pas de limite, qui est infini). Cela n’empêchera pas, bien sûr, d’éprouver un amour sans limites.

La forme sans limite devient un peu plus en usage.

jean bordes Grand maître Répondu le 8 février 2016
Ajouter un commentaire
czardas Grand maître Répondu le 4 février 2016
Ajouter un commentaire

En effet, notez « sans limites » mais « sans fin »

Un amour inépuisable est plus joli…

joelle Grand maître Répondu le 4 février 2016

Oui !

Mais ma préférence va à des adjectifs tels que :

Immortel , éternel , indéfectible , infrangible , et celui que j’affectionne particulièrement : immarcescible .

le 4 février 2016.

Qui ne flétrit pas au sens propre et au sens figuré, très beau oui !

le 5 février 2016.

Croyez-en mon expérience (hélas !…) ça n’est pas parce qu’un amour est infini qu’il est immortel, éternel ou indestructible…

le 6 février 2016.
Ajouter un commentaire

Je vais reformuler ma question :
En effet, je connais un peu les règles dont vous parlez 🙂
Si l’on parle d’une histoire « sans fin », puisque dans cette acception du terme il ne peut y avoir qu’une seule fin (contrairement à « fins » dans le sens de « but, « objectif »), il est évident qu’on écrira « Une histoire sans fin« .

En revanche, dans le cas de mon « amour sans limite » :
Cela équivaut à « Un amour qui n’a aucune limite« .
À ce sujet, comme vous le savez, l’Académie dit aussi que « aucun » ne s’accorde en nombre que s’il est employé avec un nom qui n’a pas de singulier (funérailles, frais, etc.), ou dont le sens diffère au singulier et au pluriel (travail / travaux).

« Un amour qui n’a aucune limite« , selon l’Académie, cela signifie « Un amour sans la moindre limite« .
Aussi, on doit pouvoir écrire « Un amour sans limite« .
Qu’en pensez-vous ?

CATHY LÉVY Grand maître Répondu le 6 février 2016
Ajouter un commentaire
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.