sous l’emprise de l’alcool ou sous l’empire de l’alcool ?

Répondu

bonjour, doit-on dire, il est sous l’empire de l’alcool  (veuillez m’excuser,  j’ai du mal à trouver les guillemets sur mon clavier) ou il est sous l’emprise de l’alcool (j’ai découvert récemment une critique contre cette tournure) ?
MERCI.

pareto Amateur éclairé Demandé le 27 juillet 2015 dans Question de langue
Ajouter un commentaire
6 réponse(s)
 
Meilleure réponse

La différence entre les deux expressions est très ténue.

L’Académie française donne les deux définitions suivantes :

« Empire. Influence exercée sur une personne, ascendant. Elle a pris sur lui beaucoup d’empire. Garder l’empire de soi-même. Par extension : Agir sous l’empire de la colère, de la passion. Être sous l’empire de la boisson.

« Emprise. Ascendant intellectuel ou moral exercé sur un individu ou un groupe. L’emprise d’un philosophe sur la jeunesse. Subir l’emprise de quelqu’un.

Attention : une emprise ou « ascendant intellectuel ou moral » selon l’Académie, ne peut être exercée que par une personne (un meneur, un gourrou, un maître, un simple individu…).

 Le mot emprise a longtemps été condamné par les grammairiens, il est admis de nos jours. Dans la langue très surveillée, on peut préférer, selon les cas : domination, empire, influence, mainmise, pouvoir.

Généralement, on dira « sous l’emprise de quelqu’un » et « sous l’empire de queque chose » :
Elle vivait sous l’emprise de ses parents.
Il écrivait souvent sous l’empire de la drogue
.

On dira donc : « Il est sous l’empire de l’alcool.  »

jean bordes Grand maître Répondu le 27 juillet 2015

« La différence entre les deux significations est très ténue. »

le 27 juillet 2015.

Bien sûr ! Je suis quelque peu honteux, je n’ai pas assez relu ma phrase peut-être trop « spontanée ».
Merci de me l’avoir fait remarquer.

le 28 juillet 2015.

que devrait-on dire ?

le 28 juillet 2015.
Ajouter un commentaire

Pour recouper l’explication de Jean Bordes, une astuce de cinéphile afin de se souvenir de la bonne tournure :
L’Empire des sens  : célèbre film de N. Oshima (1976) ;
L’Emprise de Satan  : film peu connu de  Robin Hardy en 1972.

Chambaron Grand maître Répondu le 27 juillet 2015

Pas mal !

le 28 juillet 2015.
Ajouter un commentaire

Pour compléter, il faut réserver le terme « emprise » aux êtres, qui, seuls peuvent prendre ou avoir une « prise » (penser aux mains).

joelle Grand maître Répondu le 28 juillet 2015
Ajouter un commentaire

merci ! tout est clair.

pareto Amateur éclairé Répondu le 28 juillet 2015
Ajouter un commentaire

Bonjour,
J’arrive après la bataille, mais on pourra également retenir que la loi dispose qu’agir « sous l’empire de l’alcool » est une circonstance aggravante.

ian Débutant Répondu le 28 février 2018
Ajouter un commentaire

Pour ce qui est d’être sous l’empire,on désignera le fait d’être sous les ordres d’une personne,ex:   Être sous l’empire de ses parents.
Et pour ce qui est d’être sous l’emprise,on désignera le fait d’être absorbé par,comme la boisson;ex : Être sous l’emprise de l’alcool

annesophie89 Débutant Répondu le 2 mars 2018

Non, relisez bien ce qui a été écrit : c’est le contraire.

le 2 mars 2018.
Ajouter un commentaire
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.