Ponctuation d’etc. et parenthèses + point final

Répondu

Bonjour à tous,

En rédigeant les statuts de mon association, j’ai été confronté à une non connaissance sur les règles de ponctuation concernant l’abréviation « etc. »  dans un cas bien particulier.

Voici le passage concerné :

Le Trésorier est en charge de la gestion financière au sens large de l’association (banque, assurance, etc.). Il présente un rapport financier à l’Assemblée Générale lorsque l’ordre du jour le prévoit.

Doit-on écrire « etc.). » ou « etc.) » ? Ou bien ai-je tout faux sur toute la ligne ?

Merci d’avance pour vos éclaircissements,

Bonne journée 🙂

Angelynk Membre actif Demandé le 26 octobre 2016 dans Général
Ajouter un commentaire
3 réponse(s)
 
Meilleure réponse

Bonjour Angelynk.

Le point abréviatif de etc. se confond avec la point final, mais il est conservé avec les autres signes de ponctuation.

Les parenthèses isolent plusieurs mots qui ne forment pas une phrase. Il n’y aura donc pas de point final à l’intérieur des parenthèses, mais ici la question ne se pose pas puisqu’il faut garder le point abréviatif.

La phrase se terminant après les parenthèses, un point final doit être placé après la parenthèse.

Le Trésorier est en charge de la gestion financière au sens large de l’association (banque, assurance, etc.). Il présente un rapport financier à l’Assemblée Générale lorsque l’ordre du jour le prévoit.

On aurait pu écrire, mais la phrase est plus longue et plus lourde : Le Trésorier est en charge de la gestion financière au sens large de l’association (banque, assurance, etc.), et présente un rapport financier à l’Assemblée Générale lorsque l’ordre du jour le prévoit.

PhL Grand maître Répondu le 26 octobre 2016
Ajouter un commentaire

Bonjour,
Votre premier mouvement était le bon, on écrit : « Le Trésorier est en charge de la gestion financière au sens large de l’association (banque, assurance, etc.). »
Le premier point marque l’abréviation de « et cetera » (ou « et cætera ») qui signifie « et le reste ». Le second marque la fin de la phrase.

Bien sûr, on omettra un des deux points si « etc. » se trouve en bout de phrase, ce qui n’est pas le cas ici du fait de la présence de la parenthèse fermante ).
Exemple : Le Trésorier est en charge de la gestion financière au sens large de l’association : banque, assurance, etc.

Evinrude Grand maître Répondu le 26 octobre 2016

Pour les finesses relatives à l’absorption du point final et autres questions de surponctuation, vous pouvez consulter l’Orthotypographie, article ponctuation,  chapitre VI.

le 26 octobre 2016.
Ajouter un commentaire

Merci beaucoup à vous deux pour vos apports très précieux, je peux rendre mes statuts à la préfecture sereinement.
Je vous souhaite une très bonne journée !

Angelynk Membre actif Répondu le 26 octobre 2016
Ajouter un commentaire
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.