Par contre

Répondu

Certains me disent que « par contre » est fautif, d’autres que c’est toléré. Qui croire ?

Aline Amateur éclairé Demandé le 20 novembre 2014 dans Général
Ajouter un commentaire
14 réponse(s)
 
Meilleure réponse

ÉVITEZ de dire « Par contre » .
C’est considéré, dans le meilleur des cas comme une lourdeur ou un archaïsme, sinon comme une tournure impropre. Alors, à quoi bon l’employer ?…
PRÉFÉREZ « En revanche », qui est beaucoup mieux admis.

CATHY LÉVY Grand maître Répondu le 20 novembre 2014
Ajouter un commentaire

Pardonnez-moi, Cathy, mais bien qu’il soit effectivement préférable d’éviter son emploi dans un contexte formel (comme le souligne à juste titre Itello dans son article), pourquoi le proscrire dans l’usage courant alors qu’il n’est pas fondamentalement condamné ? Grevisse ne fait mention nulle part d’un quelconque archaïsme. L’article d’Itello en fait déjà mention, mais je me permets de citer Le bon usage à ce propos (le texte mis en gras est de mon fait) :

« Nous pourrions citer plus d’une centaine d’auteurs, notamment environ quarante membres de l’Acad. fr. : voir notre 12e édition. En particulier, nous avons relevé neuf fois chez A. Hermant (Vérités, p. 54 ; etc.) la locution, que, comme grammairien, il rejette avec vigueur : “Façon de parler boutiquière” (Samedis de M. Lancelot, p. 236) ; etc. — Ce jugement s’inspire du fait que l’Ac. admettait par contre en 1835 et en 1878 «  dans le style commercial ». Elle l’a exclu en 1932, puis l’insère de nouveau en 1988 avec un commentaire un peu surprenant (maintenu en 2001) : “La locution […] a été utilisée par d’excellents auteurs français”. L’Ac. énumère STENDHAL, FRANCE, RÉGNIER, GIDE, PROUST, GIRAUDOUX, DUHAMEL, BERNANOS, MORAND, SAINT EXUPÉRY, MONTHERLANT, sans doute d’après une édition du Bon usage, puis elle conclut, mettant en balance “l’usage” des grammairiens et le bon usage réel : “Elle ne peut être considérée comme fautive, mais l’usage s’est établi de la déconseiller, chaque fois que l’emploi d’un autre adverbe est possible.” »

J’en viens donc une nouvelle fois à partager l’opinion d’Itello : le débat étant toujours d’actualité, mais l’emploi de par contre n’étant pas pour autant fautif, il est préférable de l’éviter si possible, notamment dans les écrits plus officiels, dirais-je, mais de ne pas se prendre la tête dans le langage courant.
Quoi qu’il en soit, pardonnez-moi, mais je ne vois donc aucun archaïsme (ou un archaïsme très à la mode et repris par l’Académie en 1988, comme le stipule le BU). 🙂

Poulpette Érudit Répondu le 20 novembre 2014

Bonjour à tous,

La charte d’utilisation
 précise le fonctionnement souhaité pour ce service. Le principe est le suivant : quelqu’un ayant un besoin précis pose une question sur l’orthographe et ceux qui le souhaitent répondent à cette question de manière circonstanciée.
Les visiteurs du site peuvent voter pour la réponse qui leur paraît la plus pertinente.
L’auteur de la question choisira de mettre en avant la réponse qu’il souhaite.

Il existe de nombreux forums ouverts aux discussions autour de l’orthographe, dont celui des zCorrecteurs, que vous connaissez bien, Itello et Poulpette. Ces endroits sont le lieu des conversations, des échanges et des débats autour de l’orthographe, de son interprétation, de son évolution.

Ici, ce n’est pas le cas. Si une personne lisant les réponses publiées à une question n’est pas d’accord avec une d’entre-elles, nous l’invitons à en publier une meilleure, plus claire, plus étayée, avec des références externes plus intéressantes, etc. Cette personne offrira ainsi à la communauté la possibilité de voter pour la réponse qui leur conviendra le mieux.

Par ailleurs, si cette personne dispose de suffisamment de points, elle pourra apporter un vote négatif à la réponse qui ne lui convient pas, indiquant ainsi qu’elle ne la trouve pas utile.

Enfin, si cette personne dispose également de suffisamment de points, elle pourra éventuellement utiliser les commentaires pour expliquer à un autre utilisateur pourquoi elle apprécie ou n’apprécie pas sa réponse.

Mais nous vous invitons à ne pas utiliser les cases de réponses pour initier une conversation, qui va rendre plus difficile pour chacun les réponses des uns et des autres.

Merci à tous !

le 21 novembre 2014.
Ajouter un commentaire

Attention, vous vous échauffez et vous commettez – de ce fait – force fautes d’orthographe et de syntaxe, ce qui nuit à la tenue de ce site et au brio de vos explications.

joelle Grand maître Répondu le 20 novembre 2014
Ajouter un commentaire

Bonjour,

Je vais me permettre de faire un peu de publicité en relayant un article que j’ai écrit à ce propos : « Peut-on dire par contre ? » J’espère qu’il répondra à votre question. N’hésitez pas à demander plus d’explications si nécessaire.

Itello Amateur éclairé Répondu le 20 novembre 2014
Ajouter un commentaire

La page citée par Itello est tout à fait pertinente.

S’il faut se faire une philosophie pragmatique, disons qu’il est préférable au quotidien d’éviter cette tournure, afin d’économiser une querelle interminable avec un puriste passant par là !  Si on l’utilise, la restreindre aux cas où l’on a bien l’idée d’opposition entre deux éléments. Votre contradicteur sera alors bien interdit de votre érudition…

Chambaron Grand maître Répondu le 20 novembre 2014
Ajouter un commentaire

Qui parle de proscrire ?…
Si vous y prêtez attention, j’ai bien écrit ÉVITEZ et PRÉFÉREZ.
Je tentais juste de répondre à Aline de façon concise, en étant le plus précise possible.

CATHY LÉVY Grand maître Répondu le 20 novembre 2014
Ajouter un commentaire

Il est vrai que vous avez employé « évitez ». C’est la tournure de l’explication comprenant les termes lourdeur et archaïsme (archaïsme qui n’en est donc visiblement pas un) qui me donnait l’impression d’un avis plutôt bien arrêté sur la question alors même que le débat ne semble toujours pas tranché après plusieurs siècles de discussions parfois houleuses. Mes excuses, donc. 🙂

Poulpette Érudit Répondu le 20 novembre 2014

Bonjour à tous,

La charte d’utilisation
 précise le fonctionnement souhaité pour ce service. Le principe est le suivant : quelqu’un ayant un besoin précis pose une question sur l’orthographe et ceux qui le souhaitent répondent à cette question de manière circonstanciée.
Les visiteurs du site peuvent voter pour la réponse qui leur paraît la plus pertinente.
L’auteur de la question choisira de mettre en avant la réponse qu’il souhaite.

Il existe de nombreux forums ouverts aux discussions autour de l’orthographe, dont celui des zCorrecteurs, que vous connaissez bien, Itello et Poulpette. Ces endroits sont le lieu des conversations, des échanges et des débats autour de l’orthographe, de son interprétation, de son évolution.

Ici, ce n’est pas le cas. Si une personne lisant les réponses publiées à une question n’est pas d’accord avec une d’entre-elles, nous l’invitons à en publier une meilleure, plus claire, plus étayée, avec des références externes plus intéressantes, etc. Cette personne offrira ainsi à la communauté la possibilité de voter pour la réponse qui leur conviendra le mieux.

Par ailleurs, si cette personne dispose de suffisamment de points, elle pourra apporter un vote négatif à la réponse qui ne lui convient pas, indiquant ainsi qu’elle ne la trouve pas utile.

Enfin, si cette personne dispose également de suffisamment de points, elle pourra éventuellement utiliser les commentaires pour expliquer à un autre utilisateur pourquoi elle apprécie ou n’apprécie pas sa réponse.

Mais nous vous invitons à ne pas utiliser les cases de réponses pour initier une conversation, qui va rendre plus difficile pour chacun les réponses des uns et des autres.

Merci à tous !

le 21 novembre 2014.
Ajouter un commentaire

J’accepte bien volontiers vos excuses Poulpette…
Toutefois, je ne suis pas certaine que ces querelles d’apothicaires passionnent la principale intéressée, c’est-à-dire Aline…
D’autre part, je suis sûre que vous n’avez pas manqué de consulter la page « Badges » de ce site, et qu’il ne vous a pas échappé que nous ne sommes pas ici sur un forum, que nous ne devons pas converser, que nous ne sommes en tout cas pas autorisés à commenter les interventions des autres, mais juste là pour répondre, chacun à notre façon.
C’est à l’auteur de la question qu’il incombe de juger, au moins sur « Question orthographe »…

CATHY LÉVY Grand maître Répondu le 20 novembre 2014

Bonjour à tous,

La charte d’utilisation
 précise le fonctionnement souhaité pour ce service. Le principe est le suivant : quelqu’un ayant un besoin précis pose une question sur l’orthographe et ceux qui le souhaitent répondent à cette question de manière circonstanciée.
Les visiteurs du site peuvent voter pour la réponse qui leur paraît la plus pertinente.
L’auteur de la question choisira de mettre en avant la réponse qu’il souhaite.

Il existe de nombreux forums ouverts aux discussions autour de l’orthographe, dont celui des zCorrecteurs, que vous connaissez bien, Itello et Poulpette. Ces endroits sont le lieu des conversations, des échanges et des débats autour de l’orthographe, de son interprétation, de son évolution.

Ici, ce n’est pas le cas. Si une personne lisant les réponses publiées à une question n’est pas d’accord avec une d’entre-elles, nous l’invitons à en publier une meilleure, plus claire, plus étayée, avec des références externes plus intéressantes, etc. Cette personne offrira ainsi à la communauté la possibilité de voter pour la réponse qui leur conviendra le mieux.

Par ailleurs, si cette personne dispose de suffisamment de points, elle pourra apporter un vote négatif à la réponse qui ne lui convient pas, indiquant ainsi qu’elle ne la trouve pas utile.

Enfin, si cette personne dispose également de suffisamment de points, elle pourra éventuellement utiliser les commentaires pour expliquer à un autre utilisateur pourquoi elle apprécie ou n’apprécie pas sa réponse.

Mais nous vous invitons à ne pas utiliser les cases de réponses pour initier une conversation, qui va rendre plus difficile pour chacun les réponses des uns et des autres.

Merci à tous !

le 21 novembre 2014.
Ajouter un commentaire

Ce ne sont pas que des querelles d’apothicaires, Cathy Levy, c’est une question d’exactitude. Il est important de préciser à l’auteur du sujet que votre propos est au moins partiellement erroné quand vous dites qu’il s’agit d’un archaïsme. Il ne peut évidemment pas lui incomber d’en juger, il ne poserait pas la question s’il possédait la réponse. La section « badges », tout comme la forme de ce forum, ne contrevient pas à une volonté de rigueur.

Sur ce, je vous souhaite à tous une bonne soirée. Le sommeil calme les tensions. 🙂

Itello Amateur éclairé Répondu le 20 novembre 2014

Bonjour à tous,

La charte d’utilisation
 précise le fonctionnement souhaité pour ce service. Le principe est le suivant : quelqu’un ayant un besoin précis pose une question sur l’orthographe et ceux qui le souhaitent répondent à cette question de manière circonstanciée.
Les visiteurs du site peuvent voter pour la réponse qui leur paraît la plus pertinente.
L’auteur de la question choisira de mettre en avant la réponse qu’il souhaite.

Il existe de nombreux forums ouverts aux discussions autour de l’orthographe, dont celui des zCorrecteurs, que vous connaissez bien, Itello et Poulpette. Ces endroits sont le lieu des conversations, des échanges et des débats autour de l’orthographe, de son interprétation, de son évolution.

Ici, ce n’est pas le cas. Si une personne lisant les réponses publiées à une question n’est pas d’accord avec une d’entre-elles, nous l’invitons à en publier une meilleure, plus claire, plus étayée, avec des références externes plus intéressantes, etc. Cette personne offrira ainsi à la communauté la possibilité de voter pour la réponse qui leur conviendra le mieux.

Par ailleurs, si cette personne dispose de suffisamment de points, elle pourra apporter un vote négatif à la réponse qui ne lui convient pas, indiquant ainsi qu’elle ne la trouve pas utile.

Enfin, si cette personne dispose également de suffisamment de points, elle pourra éventuellement utiliser les commentaires pour expliquer à un autre utilisateur pourquoi elle apprécie ou n’apprécie pas sa réponse.

Mais nous vous invitons à ne pas utiliser les cases de réponses pour initier une conversation, qui va rendre plus difficile pour chacun les réponses des uns et des autres.

Merci à tous !

le 21 novembre 2014.
Ajouter un commentaire

En effet, à propos d’inexactitude et de comptes d’apothicaires, j’ai écrit très précisément « C’est considéré comme une lourdeur ou un archaïsme ». Il n’y a là rien d’erroné, en tout cas à ma connaissance, et pas non plus de quoi provoquer une révolution, me semble-t-il ?…
Qu’il s’agisse d’un archaïsme ou pas, qu’est-ce que cela change réellement au fond du problème, et au sens général de toutes nos réponses, qui se rejoignent finalement ?
Pourquoi pinailler ainsi et insister aussi lourdement ?
En ce qui me concerne, j’ai au moins le mérite de rédiger moi-même mes réponses, sans régurgiter Internet à coups de copier-coller.
Quoi qu’il en soit, ici les règles du jeu sont claires, et la moindre des choses est de nous y soumettre, quels que soient nos problèmes de « conscience » ou d’ego.
Le fait même d’écrire une réponse sur ce site, QUI N’EST PAS UN FORUM, est un accord tacite du respect de ces règles.
Pour l’instant, les « points » que nous possédons nous donnent seulement droit à des « votes positifs », en cochant la petite case réservée à cet effet (et non pas dans un commentaire), un point c’est tout. Outre le fait que ces querelles intestines n’ont sans doute aucun intérêt pour l’auteur de la question et les visiteurs, nous ne sommes pas autorisés à écrire autre chose que des réponses aux questions posées, cela me semble assez clair…

CATHY LÉVY Grand maître Répondu le 21 novembre 2014

Bonjour à tous,

La charte d’utilisation
 précise le fonctionnement souhaité pour ce service. Le principe est le suivant : quelqu’un ayant un besoin précis pose une question sur l’orthographe et ceux qui le souhaitent répondent à cette question de manière circonstanciée.
Les visiteurs du site peuvent voter pour la réponse qui leur paraît la plus pertinente.
L’auteur de la question choisira de mettre en avant la réponse qu’il souhaite.

Il existe de nombreux forums ouverts aux discussions autour de l’orthographe, dont celui des zCorrecteurs, que vous connaissez bien, Itello et Poulpette. Ces endroits sont le lieu des conversations, des échanges et des débats autour de l’orthographe, de son interprétation, de son évolution.

Ici, ce n’est pas le cas. Si une personne lisant les réponses publiées à une question n’est pas d’accord avec une d’entre-elles, nous l’invitons à en publier une meilleure, plus claire, plus étayée, avec des références externes plus intéressantes, etc. Cette personne offrira ainsi à la communauté la possibilité de voter pour la réponse qui leur conviendra le mieux.

Par ailleurs, si cette personne dispose de suffisamment de points, elle pourra apporter un vote négatif à la réponse qui ne lui convient pas, indiquant ainsi qu’elle ne la trouve pas utile.

Enfin, si cette personne dispose également de suffisamment de points, elle pourra éventuellement utiliser les commentaires pour expliquer à un autre utilisateur pourquoi elle apprécie ou n’apprécie pas sa réponse.

Mais nous vous invitons à ne pas utiliser les cases de réponses pour initier une conversation, qui va rendre plus difficile pour chacun les réponses des uns et des autres.

Merci à tous !

le 21 novembre 2014.
Ajouter un commentaire
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.