conditionnée « par » ou « à »

Bonjour,

Quelle formule semble la plus appropriée?

« elle sera conditionnée par la maîtrise pleine et entière de ma fonction  »
ou
« elle sera conditionnée à la maîtrise pleine et entière de ma fonction »

Merci par avance.

xalef Amateur éclairé Demandé le 13 novembre 2016 dans Question de langue
Ajouter un commentaire
12 réponse(s)
 

Bonjour xalef.

Ici conditionner a le sens d’influencer le comportement de quelqu’un, et vous voulez dire qu’elle sera formée de telle sorte qu’elle puisse maîtriser parfaitement la fonction.

« elle sera conditionnée par… » correspond à la forme passive et équivaut à « la maîtrise pleine et entière de ma fonction la conditionnera ». Cela n’a pas de sens.

On dira plutôt : « elle sera conditionnée de façon à maîtriser parfaitement ma fonction » ou  » elle sera conditionnée pour la maîtrise pleine et entière de ma fonction »

PhL Grand maître Répondu le 13 novembre 2016
Ajouter un commentaire

Je vous remercie pour voter réponse.
Ma phrase était plutôt orientée de cette manière: « Si nous venions à renouveler notre collaboration, elle serait (sera?) conditionnée à la maîtrise pleine et entière de ma fonction ».
Merci.

xalef Amateur éclairé Répondu le 13 novembre 2016
Ajouter un commentaire

Oui effectivement ce n’est pas le sens auquel je pensais !
C’est « soumettre à une condition » et c’est la collaboration qui serait conditionnée.

Donc il s’agit plutôt de la forme passive :  la maîtrise pleine et entière de ma fonction conditionnera notre collaboration et donc notre collaboration sera conditionnée par la maîtrise pleine et entière de ma fonction.

ou encore : notre collaboration sera soumise à la maîtrise pleine et entière de ma fonction.

PhL Grand maître Répondu le 13 novembre 2016
Ajouter un commentaire

Je vous remercie à nouveau pour voter prompte réponse. Que pensez-vous maintenant de la phrase complète ?

« Si nous venions à renouveler notre collaboration, elle devra être conditionnée par la maîtrise pleine et entière de ma fonction sans craindre un nouveau court-circuitage qui entraînerait discrédit et perte de légitimité ».

xalef Amateur éclairé Répondu le 13 novembre 2016
Ajouter un commentaire

Plusieurs remarques si vous le voulez bien :

– La concordance des temps impose le conditionnel dans la phrase principale, puisque la subordonnée conditionnelle est au passé : elle devrait être…

On peut remplacer « elle » par « celle-ci »

Comme je l’indiquais dans ma réponse à votre seconde question, « court-circuitage » est du registre familier et il est préférable de l’éviter. En revanche, je ne comprends pas bien le sens de la dernière phrase ! Vouliez-vous dire par la prise en considération de mon statut ? Par le respect de ma fonction et la nécessité de vous référer systématiquement à mon  avis, au risque de me faire perdre toute légitimité ?

PhL Grand maître Répondu le 13 novembre 2016
Ajouter un commentaire

Je vous remercie. Voici la phrase dans sa totalité.

Par quoi remplaceriez-vous court-circuitage?
Le Larousse parle de « Sauter un intermédiaire, ne pas en tenir compte, en passant par une voie plus courte que la normale, plus directe pour atteindre son but »

« Si nous venions à renouveler notre collaboration, celle-ci devrait être conditionnée par la maîtrise pleine et entière de ma fonction sans craindre à nouveau un court-circuitage qui entraînerait discrédit et perte de légitimité auprès des partenaires ».

xalef Amateur éclairé Répondu le 13 novembre 2016
Ajouter un commentaire

« Si nous venions à renouveler notre collaboration, celle-ci devrait être conditionnée par le respect de ma fonction et la nécessité de vous référer systématiquement à mon  avis, au risque de me faire perdre toute légitimité auprès de nos partenaires ?

Est-ce cette forme respecte le sens que vous souhaitez donner à cette phrase ?

PhL Grand maître Répondu le 13 novembre 2016
Ajouter un commentaire

Tout à fait . Je vous remercie.
Il est vrai qu’à l’oreille cette portion de phrase « conditionnée par le respect de ma fonction » semble étrange ! J’aurais tendance à vouloir utiliser « au » au lieu de « par ».

xalef Amateur éclairé Répondu le 13 novembre 2016

C’est une forme passive. Le COD (le respect de ma fonction) devient sujet, introduit par « par »
Ou vous mettez « soumise au respect de ma fonction »

le 13 novembre 2016.
Ajouter un commentaire

Bonjour.

Si nous sommes amenés à collaborer à nouveau, il sera convenu que mes décisions ne seront pas désavouées. Ainsi, au regard de nos partenaires, ma légitimité sera incontestable.

czardas Grand maître Répondu le 13 novembre 2016
Ajouter un commentaire

« celle-ci devrait être soumise au respect de ma fonction et à la nécessité de vous référer systématiquement… »
Il me semble que c’est plus léger ?!

J’ai juste encore un peu de mal avec « devrait » malgré la concordance: « Si nous venions à…, celle-ci devra être soumise au respect… »

Merci encore.

xalef Amateur éclairé Répondu le 13 novembre 2016

« si nous voulons renouveler notre collaboration, vous serez amené à respecter … »

ou pour reprendre la formule proposée par czardas : « si nous sommes amenés à collaborer à nouveau, vous aurez dorénavant à respecter ma fonction… »

le 13 novembre 2016.
Ajouter un commentaire
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.