Le profil de jean bordes
Grand maître
7926
points

Questions
45

Réponses
1366

  • Grand maître Demandé 11 heures auparavant dans Question de langue

    1 « Jean Bordes : j’ai compris que si je mentionne les éléments sous forme de paragraphe, je peux utiliser tant les point-virgules que les virgules. Je crois que je vais pencher pour les virgules. Si j’avais eu une autre forme de présentation, j’aurais utilisé les tirets en colonne ; »

    (les points-virgules)

    Je ne comprends pas bien ce que vous entendez par « si je mentionne les éléments sous forme de paragraphes », faites-vous allusion à la présentation sous la forme suivante ?

    Pour la rentrée scolaire, acheter :
    –    deux cahiers à spirales, gros carreaux ;
    –    des crayons à mine ;
    –    des stylos de couleurs ;
    –    une gomme ;
    –    une règle.

    Dans ce cas, il ne s’agit pas de paragraphes mais de listes. Et le point-virgule est mieux venu, car il est le plus employé parce qu’il permet à une virgule de s’insérer dans la ligne. En outre, il offre une présentation plus esthétique.


    2 « Czardas : dans le texte que j’ai composé, je mentionne une vingtaine de chambres. Est-ce que cela ne ferait pas bizarre d’avoir à chaque fois « celle de » ? S’il n’y en avait que cinq ou six, je suppose que cela irait, mais une vingtaine…  Je vous ai peut-être induit en erreur car j’ai mis « quelques-unes » . Est-ce que vous auriez une autre proposition, solution ? »

    Je me permets de répondre en espérant ne pas commettre un crime de lèse-majesté ou tout simplement une impolitesse ; czardas, ne m’en veuillez pas.

    Bien sûr, si vous énumérez une vingtaine de « chambres », l’accumulation des termes « celle de » serait vraiment trop lourde.
    Pour moi, énumérer ainsi, au-delà de trois termes, ne devient plus possible.

    Entendons-nous bien, czardas avait peut-être une autre idée en tête, et ici je n’engage que moi : à mon sens, vous pourriez présenter vos « chambres », en ligne avec points-virgules (de l’imagination ; de la force ; du sommeil […] ; etc.) ou en ligne avec virgules.
    Je préfère avec des points-virgules, ils permettent une mise en valeur de vos «  chambres ».
    J’aurais aussi bien aimé en liste, mais pour le coup, en présenter une vingtaine, ce serait trop (surtout en introduction).

     

     

    • 50 vues
    • 8 réponses
    • 0 votes
  • Grand maître Demandé 14 heures auparavant dans Accords

    C’est l’association qui invite, pas les berges. L’association est sujet :
    « l’association « Les Berges » vous invite… »

    • 36 vues
    • 1 réponses
    • 0 votes
  • Grand maître Demandé 15 heures auparavant dans Général

    Dans « cyclique », « y » est une voyelle, dans « voyelle », « y » est une semi-voyelle.

    Une semi-voyelle ou semi-consonne est une voyelle non syllabique qui forme une diphtongue avec une voyelle syllabique qui la suit. Son comportement est plus proche de celui d’une consonne que d’une voyelle.

    Le français compte sept semi-voyelles :

    /ɑ̃/ comme dans Mans [mɑ̃]
    /ɛ̃/ comme dans Pin [pɛ̃]
    /ɔ̃/ comme dans bon [bɔ̃]
    /œ̃/ comme dans un [œ̃]
    /j/, comme dans yeux [jø], fille [fij], abeille [abɛj];
    /ɥ/ comme dans huile [ɥil], lui [lɥi] ;
    /w/ comme dans oui [wi], jouet [ʒwɛ], moi [mwa].

    On peut dire aussi que les semi-voyelles, appelées aussi semi-consonnes, sont des sons qui se trouvent à mi-chemin entre la voyelle et la consonne.

    [j] s’écrit i ou y :

    ciel
    voyage

    On dit « le Yémen », donc on dira « un beau Yéménite ».

    « Y » dans « Yéménite » est effectivement une semi-voyelle.

    • 32 vues
    • 2 réponses
    • 0 votes
  • Grand maître Demandé 16 heures auparavant dans Accords

    L’équipe a apporté quoi ? l’aide (précieuse). L’aide est COD de a apporté, placé avant le verbe. On accorde avec l’aide (précieuse) :
    « […] Pascale, qui reconnaît l’aide précieuse qu’a apportée l’équipe… »

    • 34 vues
    • 2 réponses
    • 0 votes
  • Grand maître Demandé 17 heures auparavant dans Question de langue

    «  Il se trouve que je suis particulièrement « sensibilisé » à l’endroit de cette fameuse question du « temps » (Valéry).

    On n’imagine pas : je suis particulièrement sensibilisé « sur » l’endroit…

    On dira plutôt « être sensibilisé à ».

    • 35 vues
    • 2 réponses
    • 0 votes
  • Grand maître Demandé 20 heures auparavant dans Question de langue

    Les virgules peuvent tout à fait convenir. Dans l’esprit de vos traits d’union, j’ai proposé des points-virgules car ils servent souvent de séparateurs, et ici ils sont plus marqués que la virgule.

    En revanche, les tirets servent à l’énumération des termes, mais plutôt de la manière suivante :

    Pour la rentrée scolaire, acheter :
        deux cahiers à spirales, gros carreaux ;
        des crayons à mine ;
        des stylos de couleurs ;
        une gomme ;
        une règle.

    Comme signe d’interruption, mieux vaut employer le signe […], même si l’on rencontre parfois, à tort, (…).

    Pour la fin, s’il s’agit d’une citation, vous pouvez terminer par : du temps […] ou du temps…

    Si c’est vous qui écrivez, il ne faut pas terminer par […] et a fortiori par (…). Vous pouvez très bien terminer par du temps… ou du temps, etc.
    Pour ma part, je préfère du temps, etc.

    Dans une énumération, etc. est toujours précédé d’une virgule.

    • 50 vues
    • 8 réponses
    • 0 votes
  • Grand maître Demandé 20 heures auparavant dans Conjugaison

    « soit » s’accorde avec son sujet neutre « ce », donc :
    « que ce soit celles de Virgilio ou d’Antonio »

    « celles de Virgilio ou d’Antonio » n’est pas sujet mais complément.

    • 40 vues
    • 2 réponses
    • 0 votes
  • Grand maître Demandé 21 heures auparavant dans Question de langue

    Votre présentation est correcte.

    Cependant, j’aurais écrit :

    « Voici quelques unes de ces chambres :
    de l’imagination ; de la force du sommeil ; […] de l’illusion de la concentration etc. »

    • 50 vues
    • 8 réponses
    • 0 votes
  • Grand maître Demandé 1 jour auparavant dans Question de langue

    Mais c’est ce que je voulais dire, joelle, je vous rejoins à 100 %. Je voulais simplement signaler qu’on pouvait dire des hommes antiques puisque le TLFI l’avait indiqué et qu’un grand auteur l’avait employé.

    « C’est une question de formulation et non de correction.
    Comme toujours les emplois attestés dans les manuels de référence ont souvent un caractère littéraire et poétique, qui ne saurait nous contraindre à l’imitation ».

    Je vous applaudis des deux mains. Bien sûr, nous devons nous inspirer des grands auteurs, mais je me bats suffisamment sur ce site pour déconseiller, quelquefois,  « aux mortels » que nous sommes de les suivre.

    • 59 vues
    • 6 réponses
    • 0 votes
  • Grand maître Demandé 1 jour auparavant dans Accords

    Ou il s’accorde

    • 68 vues
    • 6 réponses
    • 0 votes