Le profil de CATHY LÉVY
Grand maître
1038
points

Questions
13

Réponses
163

  • Grand maître Demandé le 8 mars 2018 dans Général

    « La vierge Marie » s’écrit sans majuscule à « vierge ».
    Les bonnes tournures sont « Je la priais / je priais la vierge Marie » ou bien « Je lui demandais / je demandais à la vierge Marie ».

    • 167 vues
    • 2 réponses
    • 0 votes
  • Grand maître Demandé le 8 mars 2018 dans Général

    Dans votre exemple, « à l’antenne / sur l’antenne » sont inappropriés, et la bonne tournure est « A-t-il réitéré sur la chaîne France 24″.

    On dit par exemple « nous sommes à l’antenne sur NRJ 12″, quand l’émission de radio ou de télévision est en train d’être diffusée, ou « nous reprenons l’antenne » après une interruption de diffusion.

    « Sur l’antenne » signifierait « dessus », ce qui ne veut rien dire ici.

    • 127 vues
    • 3 réponses
    • 0 votes
  • Grand maître Demandé le 8 mars 2018 dans Accords

    Petite précision pour la phrase 3, je pense qu’il faut écrire également « livre » au pluriel :
    « Il parlait de tel et tel livres, qui avaient un grand succès ».

    • 278 vues
    • 2 réponses
    • 0 votes
  • Grand maître Demandé le 8 mars 2018 dans Question de langue

    Je me joins à ChristianF pour quelques précisions :
    Les bonnes tournures sont « de sorte que » (+ subjonctif),  « de façon que  » (+ subjonctif) ou « de façon à / de manière à » (+ infinitif).
    Il faut en effet se méfier de la tournure « à ce que » beaucoup trop souvent employée à tort :
    « À ce que je sache » par exemple est une tournure inppropriée, tout comme « À ce que je sais / à ce qu’on m’a dit » etc.
    Les bonnes tournures sont « à ma connaissance », si l’on n’est pas sûr de l’information, ou bien « que je sache » si l’information est de notoriété publique.

    • 303 vues
    • 3 réponses
    • 0 votes
  • Grand maître Demandé le 2 janvier 2018 dans Question de langue

    Désolée, je n’ai pas réussi à trouver la règle parmi nos référents, mais je suis catégorique, « Lui et sa femme » est incorrect.
    Dans les règles de la bienséance, lors d’une énumération, on se cite le dernier : « Mes frères, ma femme, mon chien et moi ».
    Et c’est la même règle quand on parle de quelqu’un d’autre : « Ses frères, sa femme, son chien et lui ».
    Et cette règle est la même dans toutes les langues européennes en tout cas.

    • 224 vues
    • 3 réponses
    • 0 votes
  • Grand maître Demandé le 2 janvier 2018 dans Accords

    Pouvez-vous nous envoyer le lien vers vos échanges avec l’académicien, au sujet des compléments de noms ? Cela m’intéresse beaucoup !

    • 845 vues
    • 5 réponses
    • 0 votes
  • Grand maître Demandé le 1 janvier 2018 dans Accords

    Pour ce qui est de votre seconde question, en ce qui me concerne, L’Académie est LE référent suprême.

    C’est pourquoi je suis un peu surprise à propos de certaines tournures :
    « Les corps d’un homme et d’une femme. » Ici, puisqu’ils ne sont que deux, et un de chaque sexe, le singulier se justifie.
    « Des corps d’hommes et de femmes allongés sur une plage« . Ici, puisqu’il y a plusieurs hommes et plusieurs femmes, je ne vois pas comment justifier le singulier.

    « Des prises de vues« . Il s’agit de l’action de prendre des clichés, des photos. Le pluriel s’impose, car on prend plus d’une photo, lors d’une séance de prise de vues.
    Je ne vois pas ce que « prise de vision » pourrait bien signifier, en tout cas, alors que j’ai travaillé pendant 25 ans dans l’audiovisuel, je n’en ai jamais entendu parler.

    • 845 vues
    • 5 réponses
    • 0 votes
  • Grand maître Demandé le 1 janvier 2018 dans Accords

    En premier lieu, vous devez absolument accentuer votre A, contrairement à ce que l’on a longtemps pensé (à cause des imprimeurs que cela enquiquinait), c’est une faute d’orthographe :
    « À cette occasion » (alt gr + 7, + A maj)

    D’autre part, ce qui me gêne un peu dans votre phrase, c’est qu’il me semble qu’il manque un verbe.
    Par exemple :
    « À cette occasion, nous avons réalisé / nous vous proposons une petite rétrospective »

    On peut aussi écrire « ces années de joies« ,  car on peut vivre « des joies ».

    Enfin, « souvenirs qu’on ne pourra jamais oublier » n’est pas correct. On ne peut pas se souvenir de souvenirs, ni les oublier.
    On se souvient d’événements que l’on n’oubliera jamais. On a des souvenirs (ou le souvenir) d’une époque, d’un événement.

    • 845 vues
    • 5 réponses
    • 0 votes
  • Grand maître Demandé le 1 janvier 2018 dans Accords

    C’est la 1 qui est correcte, c’est un participe présent, donc invariable.

    Quand vous n’êtes pas sûr de vous, tournez la phrase autrement. Par exemple ici, écrivez plutôt « des êtres qui existent dans ce monde ».

    • 3647 vues
    • 3 réponses
    • 0 votes
  • Grand maître Demandé le 1 janvier 2018 dans Conjugaison

    C’est la 2 qui est correcte, l’auxiliaire est indispensable ici.
    Afin d’éviter le « et est » qui n’est pas très joli, j’aurais plutôt écrit « puis il est parti ».

    • 181 vues
    • 2 réponses
    • 0 votes